Que faire en cas d’incendie ?

incendie habitat

Vous rentrez un soir chez vous … et trouvez les pompiers en train de remballer leur matériel, l’appartement dévasté par un incendie. Votre première réaction sera logiquement la consternation et l’abattement, ce qui est bien normal. Puis vous allez penser à faire jouer l’assurance afin de procéder au remboursement des pertes occasionnées.

Si vous désirez être indemnisé de manière juste, il va falloir réagir, vite et convenablement, suivant une procédure précise dont vous devez suivre les différentes étapes scrupuleusement. Trois éléments entrent en jeu : une réaction rapide, la constitution d’un dossier complet, la connaissance du rôle exact de l’expert.

5 jours pour réagir

C’est le délai dont vous disposez pour avertir votre assureur. Vous avez donc tout intérêt à être méthodique, concentré et précis car il y a beaucoup de choses à faire. La lettre recommandée s’impose, précisant vos noms, coordonnées, numéro de contrat, date et cause du sinistre, description des dommages. Il convient donc de vous poser les bonnes questions : quel type de feu (court-circuit, cigarette mal éteinte, cuisinière défectueuse, …), comment il s’est propagé, quels dégâts chez vous, qui de vos voisins, a été touché et de quelle manière, … n’hésitez pas à interroger les personnes présentes, pompiers, gardien, voisins, … leur témoignage peut être précieux.

Composer un dossier complet

Plus votre rapport sera précis et argumenté mieux cela sera. Le travail d’évaluation et de chiffrage de l’assureur en sera facilité, de même celui de l’expert désigné pour traiter votre dossier. Première chose indispensable, conservez tout ce qui a été brûlé ou détérioré, pour garder trace de leur état ; n’hésitez pas à en photographier le positionnement dans le logement, idem pour les traces de feu, les destructions. Par ailleurs, rassemblez les factures, les garanties des biens abîmés, de même des photos. Si vous êtes propriétaire, fournissez l’acte d’achat. Enfin consultez des professionnels afin d’établir des devis de réparation.

Convaincre l’expert : une priorité

Ce dernier doit évaluer l’étendue des ravages et les chiffrer. Il va s’appuyer sur les preuves que vous lui fournissez dans le dossier, d’où l’utilité de présenter un ensemble exhaustif. Son travail suppose de cerner les véritables déclencheurs et le contexte du sinistre, si ce dernier relève de votre responsabilité ou pas, le degré de vétusté du logement et des installations. Soyez très attentif quand vous composez le dossier, car si votre propre approche contredit son estimation vous êtes en droit de contester et d’intenter un recours. Quoi qu’il en soit le coût des dommages doit s’effectuer à l’amiable avec l’assureur.


Les meilleurs assureurs
sélectionnés pour vous :