Assurance habitation : les options essentielles

Habitassure.fr

Nous vous l’avons expliqué dans plusieurs articles parallèles : l’assurance habitation repose sur un socle de garanties obligatoires, définies par la loi et le bon sens, intitulées « Responsabilité civile » et « Dommage aux biens ». Sur ce tronc commun viennent se greffer un ensemble de formules optionnelles que vous sélectionnez en fonction de vos besoins et de votre bourse.

Le terme « option » par définition suppose un choix qu’il va falloir opérer avec bon sens et sagacité. Or parmi ces possibilités, certaines ne sont pas si optionnelles que ça, et vous avez tout intérêt à les prendre car elles s’avèrent au final, essentielles, incontournables et nécessaires pour vous prémunir.

Des options accessoires … mais indispensables ?

Selon les statistiques, les risques que ces garanties couvrent peuvent survenir au quotidien et causer bien du désagrément tout en creusant un trou conséquent dans le budget quand il s’agit d’en financer les réparations. Objets de valeur, jardin, piscine, résidence secondaire, animaux domestiques, … ces couvertures supplémentaires sont aléatoires, mais d’autres ciblent des menaces très concrètes, ici rapportées par ordre de gravité croissante :

  • le bris de glace comprend l’ensemble des éléments vitrés de votre logement ;
  • les dommages électriques remédient aux pannes du parc électroménager ou audiovisuel suite par exemple à un dysfonctionnement dû à une surchauffe électrique ;
  • les dégâts liés au feu, l’incendie, la foudre, et les explosions constituent LA garantie par excellence ; on trouve également des options traitant des dommages consécutifs aux dégagements de fumée ou de chaleur ;
  • notons par ailleurs les dégâts liés à l’eau, au gel, fuites, débordements, conduites éclatées, inondations, un classique du genre ;
  • vol, cambriolage, vandalisme constituent une autre famille de garanties, inscrites dans les « Multirisques » mais qu’on ne trouve pas dans les produits de base ;
  • tempêtes et grêle, catastrophes naturelles et technologiques font partie des options ainsi que les actes de terrorisme et les attentats ;
  • des extensions prennent aussi en charge votre protection pénale dans le cas de litiges liés notamment à votre responsabilité civile

Attention aux nuances et aux exclusions

Cette liste est non exhaustive, va varier et évoluer d’un assureur à l’autre, ainsi que les tarifs. Vous avez donc tout intérêt à lire les propositions, à décrypter les offres avec beaucoup d’attention. En effet ces options que vous choisissez en pensant vous préserver ne vont pas forcément le faire en toute circonstance et les variantes sont multiples.

Tout d’abord le montant des franchises change de police à police. De plus les circonstances dans lesquels le sinistre a eu lieu vont jouer, de même que la nature des objets détériorés. En cas de vol, vous n’êtes couvert que s’il est survenu dans votre habitation, … et parfois parce que votre porte est fracturée ; vous êtes couvert contre le bris de glace certes, mais cela concerne-t-il les miroirs, dont certains ont une valeur inestimable ?

De même plusieurs points ne sont carrément pas inscrits dans les clauses : ainsi le terrain sur lequel s’élève votre maison n’est l’objet d’aucune protection, ou les arbres qui y sont plantés. Votre contrat doit clairement préciser la liste des biens et des menaces qui ne sont pas comprises dans l’accord. Vérifiez-le, et n’hésitez pas à en discuter avec votre conseiller pour envisager tous les scenarii envisageables … et le cas échéant compléter les options au mieux de vos intérêts et de votre budget.


Les meilleurs assureurs
sélectionnés pour vous :

A lire également :