Multirisque Habitation pour Étudiant

Habitassure.fr

Chercher un logement pour un étudiant est souvent un véritable casse-tête et une fois trouvé, il faut encore se pencher sur les questions administratives, et notamment, celles des assurances. Une somme qui représente une dépense supplémentaire à un budget souvent très serré.

Une garantie indispensable pour votre logement

Comme n’importe quel autre locataire, les étudiants sont dans l’obligation de souscrire une assurance habitation afin d’éviter de mauvaises surprises. Rappelons que seuls les propriétaires ne sont pas dans l’obligation d’y souscrire.
Par cette souscription, vous vous assurez que le propriétaire du logement puisse être couvert et indemnisé en cas de dommages durant toute la durée de votre location. De base, l’assurance habitation couvre la responsabilité civile, les dommages immobiliers ainsi que les sinistres comme les vols, les dégâts des eaux ou encore l’incendie.

Il existe pour les étudiants quelques astuces intéressantes par rapport à un contrat classique :

  • La solution de la colocation : cela peut être une bonne chose pour diminuer le coût d’une assurance habitation. Et cela, tout simplement parce que les frais sont divisés par le nombre de colocataires. Il y aura donc un seul souscripteur qui permettra d’assurer tous les autres colocataires.
  • Le remboursement en valeur à neuf des équipements informatiques qui ont moins de 2 ans : l’étudiant percevra une indemnité qui lui permettant de racheter un appareil neuf avec des caractéristiques identiques. Cela n’est pas négligeable et peut être un véritable plus.

Bien choisir un contrat ne se limite pas à choisir le contrat le moins cher. Bien sûr, chacun est libre de choisir le contrat qu’il veut, mais il est tout de même recommandé de s’assurer contre les risques de vol, d’infraction ou encore de bris de glace. Et cela, surtout si vous possédez du matériel de forte valeur (lié à vos études par exemple).

Clauses et conditions

Après avoir choisi et défini différentes options et critères vous pourrez donc fixer avec votre assureur le montant de votre prime. Celle-ci dépendra donc du niveau de protection, du nombre de personne(s) occupant(s) le logement, ou encore, de la surface habitable.
Rappelez-vous que cette souscription est obligatoire, et cela, même si vous êtes un occupant à titre gratuit. La grande majorité des compagnies d’assurances assurent les étudiants âgés de moins de 26 ans.

Combien ça coute ?

Coté tarif, les primes commencent à quelques euros par an mais elles peuvent très vite grimper selon un critère très simple : la tarification en fonction du type de logement. Ainsi, une chambre universitaire ne sera pas assurée comme un appartement de type F1 ou F2. Bien sûr, les prix sont beaucoup plus attractifs si l’étudiant opte pour une chambre universitaire plutôt qu’un logement 3 pièces, cela va sans dire.
Prenons un exemple : Pour un 20 m2, nous estimons le montant de la prime entre 100 et 200 € à l’année (cela pour un minimum de 5.000 € de biens assurés). À savoir que la mutuelle étudiante ou l’assurance de vos parents peuvent vous proposer des tarifs préférentiels, mais attention aux faux amis !

En effet, il arrive assez souvent que les étudiants choisissent le même contrat d’assurance habitation que celui de leurs parents. C’est hélas, souvent un tort. Il ne faut pas oublier qu’il existe de nombreuses offres avantageuses pour les étudiants ou pour les jeunes qui débutent leur vie active. Ces offres sont souvent bien plus profitables pour l’étudiant. Soyez curieux !
Parmi ces offres, certaines vous proposeront de payer un coût très faible (à partir de 5 € par mois) ou vous feront une réduction sur le prix de la cotisation (-10% par exemple). D’autres vous offriront des avantages supplémentaires gratuitement et vous proposeront certains services non négligeables.

Dans le cas où le logement est meublé

Contrairement à l’assurance habitation locataire d’un logement vide qui elle, est obligatoire, l’assurance habitation location meublée est effectivement « optionnelle ».
Ceci dit, le fait que l’étudiant ne soit pas obligé de souscrire une assurance multirisque habitation ne veut pas dire qu’en cas de dommages sa responsabilité ne sera pas engagée. Il ne faut pas oublier qu’il est le locataire et qu’à ce titre, il est responsable vis-à-vis du propriétaire de tous les dommages causés durant la période de location, et cela, qu’il s’agisse d’un logement meublé ou d’un logement non-meublé.
Voilà pourquoi il est très vivement recommandé de souscrire un contrat d’habitation et cela même si le logement est meublé et que la loi ne lui oblige pas.

Des aides pour les étudiants

Pour diminuer la facture de son budget logement, plusieurs aides à destination des étudiants peuvent être attribuées. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre Caisse d’allocations familiales pour obtenir des APL (aides personnelles au logement).
À noter qu’il peut être également intéressant dans certains cas de contracter un prêt étudiant.

L’avantage de comparer les offres

Actuellement, il existe une quantité d’offres extrêmement diversifiées. En cela, il n’est pas franchement évident de toujours s’y retrouver et de choisir la solution la plus avantageuse.
Sur notre site, vous pourrez facilement comparer les différents types de contrats de diverses compagnies d’assurances. Nous avons sélectionné pour vous ce qu’il se fait de mieux aux meilleurs tarifs. Vous pourrez ainsi avoir une vision globale du marché très facilement et gratuitement : vous serez sûr de faire votre choix en toute quiétude.


Les meilleurs assureurs
sélectionnés pour vous :

A lire également :