Bris de glace : qu’en est-il des limitations de garantie ?

Habitassure.fr

Elle fait partie de tout pack « Multirisques habitation » qui se respecte. Cependant son appellation même porte à confusion : le « Bris de vitre » semble couvrir l’ensemble des surfaces en verre du logement.

Ce n’est pourtant pas le cas et il est important d’en avoir conscience, car cela signifie que votre police ne remboursera pas tous les dégâts. Tout va dépendre du type de support dégradé, de l’endroit et des circonstances dans lesquels le sinistre a eu lieu. Or en la matière, les exclusions et les nuances sont nombreuses.

Les objets qui ne sont pas pris en charge

Tout ce qui est en verre n’est pas reconnu comme tel par votre agence. En aucun cas votre police ne couvrira les lunettes et autres appareils optiques, les services de flûtes en cristal, les bibelots ne sont pas non plus concernés, de même les lustres ou les luminaires. A de rarissimes exceptions, aquarium et vivarium dépendent d’extensions spécifiques.

Il faut donc examiner attentivement les termes du contrat afin de cerner les éléments pris en compte et ceux qui ne le sont pas ou sous conditions.

L’importance des circonstances du sinistre

Autre sujet de limitation, la façon dont se déroule le sinistre est prédéfinie. Il doit s’agir d’un accident, d’un acte fortuit. Si vos fenêtres sont détruites lors d’une tentative d’effraction, c’est l’extension concernée qui entre en jeu, idem s’il s’avère que la surface de verre s’est désagrégée suite à une malfaçon ou une carence de soin.

Quant à vos panneaux solaires, ils seront indemnisés si la destruction survient après leur installation, mais des panneaux détruits pendant qu’ils sont entreposés ne seront pas pris en charge. De plus, les éclairages de votre jardin, les vitres de votre garage, parce qu’ils sont placés en dehors de votre foyer ne sont pas protégés puisqu’ ils relèvent des couvertures portant sur les dépendances.

Plafonds, franchises et assistances

Au moment où vous négociez votre accord, soyez attentif également au mode de calcul de la valeur à rembourser, aux plafonds définis et aux franchises. Votre conseiller peut définir un niveau d’indemnité assez bas, augmentant considérablement le pourcentage de ce qui vous restera à débourser.

De même les assistances auxquelles vous avez droit (gardiennage ou surveillance, intervention d’un professionnel), sont peut-être sujettes à nuances ou conditions. Discutez-en avec votre conseiller afin de prendre en compte les différentes possibilités, et de ne pas être pris au dépourvu si un accident arrive.


Les meilleurs assureurs
sélectionnés pour vous :