Assurance Bris de glace : un suivi à ne pas négliger

Habitassure.fr

Fenêtre cassée, lucarne fêlée, miroir détruit, le bris de vitre fait partie du quotidien. Parce qu’il est fréquent et se répare assez facilement, parce qu’il suppose rarement l’intervention d’un expert, nous lui accordons peut-être moins d’importance que s’il s’agissait d’un incendie, d’un cambriolage ou d’un dégât des eaux.

Pourtant les démarches qui suivent ce type d’incident ne sont pas à négliger quand on en vient à déclarer le sinistre auprès des assurances ; le processus nécessite un suivi vigilant, ne serait-ce que pour éviter les mauvaises surprises en matière de remboursements.

Une procédure à suivre

Déclaration officielle, constitution d’un dossier, chiffrage de l’indemnisation, proposition d’une somme, accord : pour être efficace et rapide, la procédure de dédommagement requiert sens du détail et souci de précision.

Il faut constituer un courrier normé, rassembler des preuves, conserver les factures, peut-être s’adresser à un professionnel désigné par votre agence. Dans ce cas, le dialogue avec le conseiller en charge permet d’anticiper les opérations à mener et de les effectuer convenablement

Le mode de chiffrage

Ils varient suivant les assureurs, les circonstances, la valeur de vos biens. Vous devez prendre ce facteur en compte dans votre calcul. Les polices ne vont pas forcément indemniser vos possessions au prix que vous les avez payées.

Plusieurs paramètres interviennent dans le chiffrage des dégâts, notamment la vétusté. Les franchises vont par ailleurs intervenir, qui seront déduites des sommes à verser. Vous avez tout intérêt à vous informer de ces points.

Garanties, limites et nuances

Votre couverture «Bris de vitre » peut comporter des limites, des exclusions, des plafonds de remboursement. Soyez donc très attentif à ce que stipule votre contrat. Procédez à cet examen au moment de négocier votre police, faites jouer la concurrence car les assureurs varient sur les conditions et les réalités couvertes.

Repérez principalement les détails qui pourraient entraver les démarches ou amoindrir le défraiement. De même vérifiez les questions de responsabilité : le bris de glace peut survenir par la faute d’un tiers, ou bien c’est vous qui causez des dégâts chez votre hôte. Comment alors manœuvrer ? Et que se passe-t-il en cas de défaut d’assurance ?


Les meilleurs assureurs
sélectionnés pour vous :