Assurance Bris de vitre : que faire quand un tiers est responsable ?

Habitassure.fr

Une soirée animée, un déjeuner en famille, la visite d’un ami ou d’un voisin, il suffit de quelques secondes et d’un geste maladroit pour qu’une surface vitrée soit détruite. Une fois les dégâts neutralisés, se pose la question : qui va payer les réparations ? L’un de vos visiteurs est fautif ? C’est le moment d’alerter les assurances et de revoir les clauses de vos contrats respectifs pour suivre le processus des indemnisations.

La « Responsabilité civile »

S’il ne dépend pas de vous et n’est pas couvert par votre contrat, l’individu qui est à la source du dégât doit faire jouer cette garantie fondamentale. Selon les termes de la loi, elle couvre les répercussions financières d’une atteinte causée à une tierce personne, que ce soit de façon corporelle ou matérielle. Sont concernés le signataire du contrat d’assurance ainsi que les proches dont il est responsable.

En conséquence, elle peut également être activée si ce sont ses petits qui ont provoqué les dommages. Le tout est que le bris de glace soit la résultante d’un accident, non d’un acte volontaire de vandalisme ou d’un vol.

Le processus d’indemnisation

Alertez votre conseiller, afin de déclarer le sinistre de manière officielle. Appelez le immédiatement, selon la teneur de votre accord, il y a peut-être possibilité de dépêcher un technicien assermenté pour réparer dans la foulée. Prenez des photos, sécurisez la zone. Puis préparez votre lettre recommandée afin de circonstancier l’événement et monter le dossier de demande d’indemnisation.

Soyez précis dans votre récit des faits, il est important de démontrer le rôle de chacun. Il convient que la personne impliquée déclare également le sinistre à son agence afin que les deux assureurs puissent prendre contact et s’entendre.

Des extensions à vérifier

Votre agent va mener ces démarches. N’hésitez pas à échanger avec lui, à lui fournir les informations qu’il vous demande. Par ailleurs vérifiez l’ensemble de votre contrat. Si le responsable du sinistre n’est pas assuré, il faudra peut-être faire jouer une autre extension, ou prouver son implication afin qu’il vous rembourse de sa poche.


Les meilleurs assureurs
sélectionnés pour vous :