S’assurer contre le cambriolage : des extensions de garanties s’imposent

Habitassure.fr

382 000 cambriolages en 2013 : avec un taux en constante augmentation, le vol demeure l’un des risques principaux qui menacent votre foyer. Il convient de vous en prémunir efficacement en sécurisant votre espace de vie et en choisissant la bonne assurance.

Or toutes les polices ne couvrent pas forcément la même chose, et la notion de vol peut différer d’une offre à l’autre. La prudence est donc de rigueur, et vous allez devoir envisager des extensions afin de blinder votre contrat. Pour vous guider dans votre choix, il convient de maîtriser quatre principes avant de statuer : les biens indemnisés, les actes concernés, les nuances les plus fréquentes, les taux de remboursement.

Les types de biens indemnisés

Sont concernés au premier chef vos meubles, le linge et les vêtements, le parc électro-ménager et électrique. Télévision, hi-fi et vidéo, appareil photo, caméscope, ordinateurs et tout ce qui relève de l’informatique sont également pris en compte. Bijoux précieux, gemmes, tapis, tapisseries, meubles de luxe, fourrures, livres de collection, œuvres d’art font partie de la liste ainsi que les espèces et les valeurs monétaires. L’assurance prend aussi en charge les objets qu’on a pu vous prêter, vous louer ou que vous aviez en garde.

Les actes concernés

Ils sont énumérés dans les articles du contrat et englobent des faits précis : vol par effraction ou signe d’escalade, accompagné de menaces et violence sur les personnes, suite à la pénétration clandestine du logis, par crochetage de la serrure, avec l’aide d’un de vos employés de maison … Les actes de vandalisme commis durant le cambriolage font l’objet d’une prise en charge ainsi que les détériorations potentielles survenues pendant le larcin, porte abîmée, serrure et système d’alarme anéantis …

Les nuances les plus fréquentes

C’est à ce stade qu’il convient de faire très attention car une fois repérées, ces nuances vont éventuellement vous conduire à choisir des extensions de garantie. Ainsi le vandalisme est pris en compte … si il est perpétré selon les conditions énumérées par votre contrat. L’auteur du vol est un proche ? Vous ne serez pas couvert, idem si les biens dérobés se trouvaient dans votre cave, le garage, votre jardin ou toute autre dépendance qu’il aurait fallu assurer spécifiquement. Les clés dont se sont servis les voleurs étaient le jeu de sécurité caché sous le pot de fleurs du patio ? Vous ne serez pas indemnisé.

Les taux de remboursement

Outre que pour faire l’objet d’un remboursement, certaines compagnies vous demandent de renforcer la sécurité de votre habitation et de vous équiper en conséquence (alarme, barreaux aux fenêtres, détecteur d’intrusion, surveillance à distance, …), il faut savoir que suivant les garanties choisies vous n’êtes pas pris en charge au même taux : les biens pris en compte le sont pour une valeur définie qui évolue d’extension à extension. A vous donc de consulter différents produits et d’en faire un comparatif efficace et complet. N’hésitez pas à contacter les agences et à demander des rendez-vous pour poser vos questions directement.


Les meilleurs assureurs
sélectionnés pour vous :