Incendie : pour une déclaration de sinistre efficace

Habitassure.fr
Si vous êtes confronté à ce type de problème, il va falloir réagir vite mais de façon raisonnée. En effet vous avez cinq jours ouvrables pour informer votre assureur de la catastrophe et enclencher ainsi une procédure de remboursement.

Cette dernière va s’appuyer sur un dossier dans lequel vous allez rassembler toutes les informations concernant les valeurs à remplacer. L’objectif est de faciliter le chiffrage. Plus le dossier sera complet, précis et honnête, plus la procédure sera rapide et le remboursement convenable.

Vérifier le contrat d’assurance

C’est la toute première chose à faire. On oublie vite ce que contient ce type d’accord, il faut donc se rafraîchir la mémoire, afin de formater sa déclaration en fonction des garanties autorisées. C’est aussi l’occasion de savoir si il y a des extensions pratiques, type relogement en cas de sinistre particulièrement destructeur.

Informer l’assureur

Un coup de fil ne suffit pas. Il faut adresser sous cinq jours une lettre recommandée pour garder trace de l’envoi et formaliser le message.

Préciser vos nom et prénom, adresse, numéro de contrat, objet du courrier, type et date du sinistre, description des faits, circonstances (notamment où le feu s’est déclenché, chez vous ou un voisin).
Spécifiez également les conséquences : logement inhabitable, dommages chez autrui …

On trouve des modèles de lettre sur internet, ce qui apporte un cadre conventionnel pour un courrier plus efficace

Constituer un dossier

Il faut également monter un dossier pour faciliter le travail de l’assureur durant l’expertise. L’idée est de pouvoir chiffrer au plus juste les valeurs des biens détruits ou abîmés durant l’incendie.

  • Conservez tous les objets endommagés ; rassemblez factures, bons de garantie, photos des objets détériorés. N’hésitez pas à utiliser tickets de caisse et talons de chèque.
  • Photographiez les dégâts ; produisez les devis et les factures des réparations opérées.
  • Pour anticiper ce type de problème, n’hésitez pas à numériser vos informations et à les stocker en ligne. Il sera plus facile de récupérer ces données, surtout si les originaux se sont consumés pendant l’incendie.
  • Soyez clair et honnête dans vos déclarations, ne jouez pas la carte d’une surévaluation.
  • Au besoin contactez votre conseiller pour qu’il vous oriente.


Les meilleurs assureurs
sélectionnés pour vous :