Un contrat d’assurance emprunteur comporte plusieurs clauses qu’il convient de connaître avant de s’engager. Comment fonctionne l’assurance de prêt ? Quels sont les points importants à vérifier avant de souscrire ? Explications.

Une sécurité pour l’emprunteur et le prêteur

La banque exige la souscription d’une assurance de prêt lors d’une demande de crédit immobilier. Cela lui assure de récupérer le capital prêté en cas de défaillance de l’emprunteur. Du côté du souscripteur, l’assurance de crédit représente également une réelle sécurité. En effet, en cas de décès ou de maladie de l’emprunteur empêchant le remboursement des mensualités, ces dernières seront prises en charge par l’assureur.

Avant de souscrire une assurance de prêt immobilier, le futur acquéreur doit ainsi vérifier plusieurs points importants. Dans le cas contraire, lui ou ses héritiers pourraient devoir payer les mensualités restantes. Vous pouvez vous rendre sur ce site internet pour en savoir plus.

Assurance emprunteur : quels sont les critères à vérifier ?

Parmi les principaux éléments du contrat à vérifier, il y a : les garanties, les exclusions, les durées et modalités d’indemnisation.

Il faut savoir qu’il existe des garanties obligatoires et des garanties facultatives. La garantie décès, la garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) et la garantie invalidité permanente et totale (IPT) sont obligatoires. Parmi les garanties facultatives, on trouve la garantie invalidité permanente partielle (IPP) ou encore la garantie perte d’emploi. Il est important de vérifier la définition de ces garanties et le mode de prise en charge proposé.

La liste des exclusions est souvent longue et fastidieuse. Les exclusions correspondent aux évènements non pris en charge par la compagnie d’assurance. On distingue les exclusions générales (suicide, émeute, guerre…) des exclusions spécifiques (maladie grave, exercice d’un métier ou d’un sport à risques). Les exclusions prévues au contrat sont parfois associées à des surprimes ou majorations de tarifs importantes.

Enfin, l’emprunteur doit penser à étudier les durées d’indemnisation, notamment pour la garantie arrêt de travail car certains contrats limitent l’indemnisation à une durée de 3 ans. Le mode d’indemnisation proposé doit aussi être vérifié. Il existe deux modes d’indemnisation possible : le maintien de revenu, la prise en charge des mensualités.

Pour faciliter votre recherche d’assurance emprunteur, il peut être judicieux de faire appel à un courtier qui se chargera de trouver la meilleure couverture adaptée à votre profil. Il est également possible d’utiliser un comparateur en ligne gratuit et sans engagement pour confronter en détail les offres du marché.