Les travaux d’isolation des combles sont arrivés en tête du palmarès 2016 des travaux de rénovation avec 13,7 % des demandes. L’objectif des pouvoirs publics est de sensibiliser les usagers au problème de l’environnement et de les inciter à améliorer la performance énergétique de leur logement. Le bénéfice est double : pour l’occupant, il s’agit de réduire la facture d’énergie, pour la planète, on réduit les polluants dont les émanations à effets de serre. C’est pourquoi, l’Etat s’est engagé à aider financièrement les personnes qui entreprennent des travaux d’isolation des combles. Zoom sur toutes les aides disponibles.

Quels bénéfices offre l’isolation des combles ?

Vous vous demandez encore s’il est nécessaire d’isoler les combles ? La réponse est oui. Qu’il s’agisse de combles perdus, de combles aménageables ou habitables, vous gagnerez en confort et en économies sur facture en faisant isoler vos combles.

Ces travaux d’isolation vont permettre :

  • D’éviter les déperditions de chaleur : en effet, c’est au niveau du toit que 25 à 30 % des pertes de chaleur ont lieu dès lors qu’il n’est pas bien isolé ;
  • D’améliorer le confort des occupants : l’hiver, un défaut d’isolation créé des pertes de chaleur et plus d’humidité et vous devez chauffer davantage. L’été, le toit mal isolé absorbe la chaleur étouffante de l’extérieur et par temps de canicule, cela devient vite invivable, à moins de faire fonctionner la climatisation à plein régime, ce qui est loin d’être économique ;
  • De faire des économies sur la facture d’énergie : vous avez moins besoin de chauffer une maison bien isolée. De plus, elle reste plus fraiche en plein été et la climatisation peut même être superflue ;
  • De préserver l’environnement : si vous dépensez moins d’énergie, vous contribuez aussi à moins polluer car les modes de chauffage ne sont pas toujours inoffensifs pour l’environnement et les réserves de la planète s’épuisent à cause de la surconsommation.

Transition énergétique et aides financières pour les travaux : késako ?

Si l’on entend tellement parler de transition énergétique, ce n’est pas un effet de mode. Loin de là. Les problèmes de l’environnement sont un enjeu mondial et le Grenelle de l’Environnement, les accords de Kyoto et les réglementations (RT 2005 et RT 2012) ont délimité depuis quelques années les solutions à mettre en œuvre pour réduire notre impact sur la planète et limiter les dégâts futurs.

En ce qui concerne l’habitat, les améliorations à apporter vont permettre de réduire considérablement les émissions à effet de serre qui impactent directement la couche d’ozone. Les travaux d’amélioration de la performance thermique vont permettre de dépenser moins d’énergie, de faire des économies sur la facture et de limiter la dépense énergétique et l’utilisation des polluants.

Pour faciliter l’accession à ces travaux d’amélioration de la performance thermique, l’Etat à mis en place des aides financières : Crédit d’impôt, Eco-PTZ, TVA à taux réduit, aides de l’Anah, aides des collectivités…

Transition énergétique : zoom sur les aides financières disponibles

Pour ceux qui hésitent encore à franchir le pas et à se lancer dans les travaux d’isolation des combles, voici quelques aides que nous avons pu recenser pour vous :

L’Eco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt sans intérêt attribué par l’Etat. Il peut aller jusqu’à 30.000 euros pour des travaux de rénovation comme l’isolation des combles. L’isolant utilisé devra toutefois présenter une résistance thermique normalisée (égale à 7m2.K/W ou supérieure).

Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique ou CITE 30 %

Le CITE est applicable pour les travaux d’isolation thermique. Le montant des travaux est plafonné à 100 euros TTC par m² et avec le même impératif de résistance thermique de l’isolant que précédemment. En outre, les travaux devront concerner la résidence principale.

La TVA à 5,5 %

Les matériaux et le coût de la main d’œuvre sont concernés par cette TVA réduite à condition de fournir une facture détaillée de votre professionnel, lequel devra être certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Le Pacte Energie Solidarité pour isoler ses combles à 1 euro seulement

C’est Certinergy qui a mis en place ce dispositif et vous pouvez faire une demande directement sur le site. Il faut savoir que cette aide est attribuée sous conditions de revenus et s’adresse plutôt aux foyers modestes. Une aide précieuse qui peut permettre d’isoler jusqu’à 70 m² de combles. Au-delà de cette surface, comptez 10 euros par m² supplémentaire.

Plus chaud, moins cher : le programme pour isoler les combles à 0 euro

Mis en place en 2015, ce cette aide financière concerne l’isolation thermique des combles perdus. Il s’adresse aussi bien au locataire qu’au propriétaire et la prise en charge du montant des travaux peut représenter 100 % du montant. Ce dispositif prend également en charge les démarches administratives. Le programme s’adresse d’abord aux foyers les plus modestes. Le principe est d’octroyer une éco-prime.

Aide Solidarité Ecologique

Ce dispositif mis en place par l’ANAH porte également le nom de « programme Habiter Mieux ». Il s’agit, là encore d’aider les personnes en situation de précarité énergétique, sous conditions de plafonds de revenus (voir le site de l’Anah). Le montant de l’aide peut aller jusqu’à 2.000 euros.

Mais aussi :

Les aides locales et régionales

Chaque région, chaque commune peut proposer des aides pour les travaux de rénovation. Il est donc utile de vous renseigner auprès de votre Mairie ou du Conseil Général dont vous dépendez.

Enfin, n’oubliez pas que pour bénéficier des aides financières proposées, vous devrez vous adresser à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il a suivi une formation spécifique lui permettant de maitriser les aspects les plus techniques et pointus pouvant apparaitre dans le cadre de travaux de rénovation énergétique.