Comment bien choisir son climatiseur ?

Pour ne pas souffrir de la chaleur et pouvoir profiter d’une atmosphère agréable en cet été 2017, pensez au climatiseur. Les conseils pour bien le choisir.

Henri vient d’avoir 90 ans et il n’a jamais aimé la chaleur. L’été dernier, il a eu beaucoup de mal à la supporter. « Retranché dans ma petite maison de campagne, dans la Sarthe, j’ai acheté un ventilateur et j’ai passé mes journées à m’asperger d’eau, explique-t-il. Cette année, j’aimerais pouvoir faire face en cas de grosse chaleur. Je voudrais un système de climatisation, mais j’ai peur que ce soit trop cher pour moi. »

Ginette a 84 ans et veut bien « y mettre le prix ». « J’ai eu des problèmes de santé, il y a deux ans, et lorsqu’il fait très chaud, j’ai peur qu’il m’arrive de nouveau quelque chose. » Elle a fait venir un entrepreneur. « Je dois prendre un monobloc (un système mobile facile à poser puisqu’une simple fenêtre entrouverte suffit), mais comment choisir ?»

Henriette a 94 ans, et elle passe ses étés seule à Paris. « L’été dernier, je suis restée chez moi et j’ai regardé la télévision qui annonçait qu’il y avait des morts, tous âgés. L’immeuble était vide au mois d’août et j’étais très inquiète. Je voudrais faire installer une climatisation, mais je ne sais pas par où commencer ».

A savoir avant d’acheter un climatiseur

Il faut d’abord connaître vos besoins. Soit vous allez acheter votre matériel et vous le posez vous-même, ou vous le faites poser par un artisan, soit vous demandez à un spécialiste qui se charge de tout.

Si vous voulez l’installer seul, voilà les questions que vous devez vous poser avant de choisir le type d’appareil qui vous convient : Quel est votre budget ?

Quelle surface voulez-vous couvrir ? Quelle puissance désirez-vous ? Êtes-vous prêt à faire des travaux ?

Si vous désirez faire appel à un spécialiste, vous pouvez vous adresser à un réseau national de professionnels de la climatisation qui regroupe les compétences de 1 065 installateurs qualifiés spécialistes du froid, de la climatisation et du traitement de l’air. Le matériel proposé répond aux normes Afnor et Eurovent (norme acoustique, en complément de la norme CE).

Climatiseur monobloc

Les appareils monoblocs

Les monoblocs sont beaucoup moins chers et plus faciles à poser que les splits classiques puisqu’ils ne demandent pas de travaux. Une simple fenêtre entrouverte suffit.

Le monobloc est aussi mobile, ce qui permet de le déplacer de pièce en pièce selon vos besoins. Le moteur est plus ou moins bruyant, choisissez de préférence un niveau sonore inférieur à 48 dB.

Les monoblocs disposent d’une fonction qui permet de déshumidifier une pièce, une buanderie par exemple, ou de supprimer la sensation de chaleur étouffante par temps orageux (Bosch, Carrier, Siemens…).

Les split-system

Un “split-system”

Le split est composé de deux unités séparées, dont l’une est installée à l’extérieur sur un balcon ou sur le mur de la maison. En ville, on peut la cacher sur le balcon.

Autrement, il faut demander une autorisation à la mairie, par l’intermédiaire du syndic si on habite dans un immeuble. Celle-ci est rarement accordée car les unités extérieures sont volumineuses et peu harmonieuses sur les façades.

L’avantage de ce système réside dans une grande puissance qui gère des surfaces importantes et un silence presque total, puisque l’unité de production du froid (la plus bruyante) est située à l’extérieur. Il existe des modèles de Split déconnectables, faciles à installer et à déplacer (Airwell, Delonghi, Bosch…).

N’attendez pas le dernier moment !

Le vendeur d’un grand magasin d’électroménager se souvient de quelle manière les enseignes spécialisées ont été littéralement dévalisées de tous leurs stocks de climatiseurs en quelques jours seulement, l’été dernier :

« Le cinquième jour de canicule, j’ai vendu cinq climatiseurs monoblocs et trois splits en une heure, raconte ainsi Thierry. Je n’avais jamais vu ça ! On ne s’y attendait pas du tout, et les réapprovisionnements n’ont pas été faits suffisamment vite. Il est donc préférable de s’y prendre à l’avance, et de ne pas attendre le dernier moment pour s’équiper. »

Ma santé est-elle en danger ?

Depuis la canicule de l’été 2003, la climatisation est de plus en plus courante dans les maisons, les entreprises. Elle devient même obligatoire dans les établissements hébergeant des personnes âgées (EHPAD).

Quelques conseils :

  • En cas de très grosse chaleur, il faut au moins un espace (salle de repos) où l’on peut se reposer et se ressourcer.
  • Deux heures par jour au frais permettent à l’organisme de se régénérer et de mieux supporter la chaleur le reste du temps.
  • Les personnes qui souffrent d’allergies respiratoires lourdes doivent consulter leur médecin traitant avant d’entreprendre des travaux.

Lien utile pour trouver une bonne climatisation :