Un emprunteur qui souhaite changer de résidence pour une autre peut recourir à un prêt relais. Qu’est-ce que le prêt relais ? Peut-il être inclus dans une opération de rachat de crédit ? Explications.

Le prêt relais : définition

Le prêt relais est un crédit immobilier octroyé pour faire face à des problèmes de trésorerie lorsqu’un propriétaire ou un accédant à la propriété souhaite acheter un logement devant être financé grâce à la vente d’un autre bien immobilier. Ce crédit est donc utilisé pour avancer partiellement un nouveau crédit sur le prix de vente d’un bien. Il permet au propriétaire acquéreur de prendre le temps nécessaire pour vendre son logement dans de bonnes conditions.

La durée de remboursement du prêt relais est relativement courte puisqu’elle n’excède pas deux ans. Son montant est généralement compris entre 60 et 80 % de la valeur du bien mis en vente. Il est important de comprendre qu’il ne représente jamais la totalité du prix. Effectivement, les établissements de crédit conservent toujours une certaine marge de sécurité dans le cas où le bien ne se vendrait pas. Dans la majorité des cas, le taux du prêt relais est fixe. Il varie selon les établissements de crédit, la valeur du logement et le profil de l’emprunteur.

On distingue deux types de prêt relais : le prêt relais sec et le prêt relais adossé. Le premier prévoit le remboursement des intérêts et des primes d’assurance pour permettre à l’emprunteur de supporter le remboursement du nouveau crédit. Le deuxième est associé au crédit immobilier en cours et lui donne la possibilité de ne rembourser qu’une seule mensualité.

Est-il possible d’inclure un prêt relais dans un rachat de crédit ?

Le prêt relais est un crédit immobilier de courte durée. La banque peut néanmoins proposer de renouveler sa durée de remboursement. Suite à ce prolongement, le prêteur peut réclamer le remboursement du capital prêté avec les intérêts. Dans ce cas, l’emprunteur peut choisir d’abaisser le prix de vente de son bien immobilier pour honorer ses engagements vis-à-vis de l’établissement bancaire. Une seconde solution s’offre à lui : recourir au regroupement de crédits. Effectivement, le prêt relais est éligible à ce financement.

S’il recourt au rachat de crédit, l’emprunteur devra faire racheter son prêt relais avec un autre crédit de même nature auprès d’un autre organisme prêteur. Il peut aussi le faire racheter en le remplaçant par un prêt immobilier classique. Cette alternative se révèle particulièrement avantageuse lorsque le bien immobilier ne trouve pas preneur ou si l’emprunteur décide de changer de projet immobilier.

Les avantages du rachat de prêt relais

Le rachat de prêt relais offre plusieurs avantages. Il permet d’abord d’allonger la durée de remboursement du prêt et de réduire le montant des mensualités. Cette réduction peut atteindre jusqu’à 60 % du montant actuel de l’ensemble des mensualités. L’autre avantage réside dans la simplification des remboursements. En effet, l’emprunteur n’a plus qu’une seule mensualité à rembourser auprès d’un seul établissement bancaire. Il bénéficie donc d’une gestion financière simplifiée. Enfin, il a la possibilité d’ajouter dans l’opération de rachat un montant affecté à un nouveau projet.

Cependant, il ne faut pas oublier que le rachat de prêt relais ne se fait pas sans contrepartie financière. La mise en place de cette opération entraîne divers frais : les frais de remboursement anticipé des anciens crédits, les frais de dossier ou de mandat, les frais de garantie pour les financements avec hypothèque ou caution.

Ainsi, le prêt relais est considéré comme un crédit de transition qui peut faire l’objet d’un rachat de crédit.